Centre en art actuel
345, rue du Pont, Québec (Québec) G1K 6M4, Canada
T (418) 529.9680 - F (418) 529.6933
infos@inter-lelieu.org
Heures d'ouverture des bureaux
Lundi au vendredi de 8h à 17h
Heures d'ouverture de la galerie
Lundi au Jeudi de 9 h à 16 h
Vendredi de 9 h à 15 h
Samedi et dimanche 13 h à 17 h

Direction

Richard Martel
programmation@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 1

Administration

Sylvie Côté et Geneviève Roy
administration@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 3

Rédaction

Geneviève Fortin
redaction@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 5

Communication Distribution

Patrick Dubé
infos@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 4

Logistique

Frédérique Hamelin
logistique@inter-lelieu.org
418-529-9680

Publicité

Jean-Michel René
pub@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 6

Graphisme

Chantal Gaudreault
Site développé avec Wordpress
© Design et programmation Vincent Hanrion & Olivier Larochelle
BANDEAU-RIAP2016
4063

RiAP 2016 Fil d’actualité

RiAP2016WEB

Toute l’équipe de la RiAP 2016 tient sincèrement à remercier tous ses artistes, ses partenaires, ses bénévoles et ses stagiaires. Merci au public pour avoir été des nôtres en si grand nombre lors des 6 soirées de performances et lors des 2 conférences CÉLAT. Merci d’avoir rehaussé l’événement par votre présence. MERCI!

Merci à tous nos PARTENAIRES RiAP2016 : Conseil des arts et des lettres du Québec, Canada Council for the Arts | Conseil des Arts du Canada, la Ville de Québec, CÉLAT, 阿川行為群 ArTrend Performance Group, National Culture and Arts Foundation (NCAF), Lemay, LithoChic, Belle Gueule, les revues Espace art actuel, esse et Ciel variable, La Biennale de Montréal, Galerie 3, RAIQ – Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec, Regart, centre d’artistes en art actuel, L’Écart et La Boîte à Pain

La Rencontre internationale d’art performance de Québec, dont la direction artistique est assurée par Richard Martel, s’est déroulée du 15 au 25 septembre, le public était invité à découvrir les performances et activités des artistes canadiens, péruviens, taiwanais, allemands, portugais et slovaques sélectionnés pour cette 19ème édition. Cette année, la salle était située au 736 rue Saint-Joseph Est sera l’hôte des performances de la biennale. Les conférences CÉLAT des dimanches 18 et 25 septembre se sont tenues pour leur part au Lieu, centre en art actuel, situé au 345 rue du Pont à Québec.

SOIRÉES DE PERFORMANCES | SEMAINE 1

JEUDI | 15 SEPTEMBRE | CANADA

ARTISTES:
Sophia Bartholomew
Mathieu Léger
Jacob Perry
Camila Salcedo
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

VENDREDI | 16 SEPTEMBRE | PÉROU

ARTISTES:
Carlitauchu
Anaze Izquierdo
Frido Martin
Janine Soenens
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

SAMEDI | 17 SEPTEMBRE | TAÏWAN

ARTISTES:
Yves Chun-ta Chiu
Liping Ting
Wuma Watan
Tzu-Chi Yeh
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

CONFÉRENCES CÉLAT

DIMANCHE | 18 SEPTEMBRE CANADA | PÉROU | TAÏWAN

Animée par Constanza Camelo Suarez

LIEU, CENTRE EN ART ACTUEL | 13 h | Gratuit

SOIRÉES DE PERFORMANCES | SEMAINE 2

JEUDI | 22 SEPTEMBRE | PORTUGAL

ARTISTES:
António Azenha
Marta Bernardes
Alexandre A. R. Costa
Andrea Inocêncio
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

VENDREDI | 23 SEPTEMBRE | ALLEMAGNE

ARTISTES:
Christiane Obermayr
Felix Roadkill
Evamaria Schaller
Stephan US
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

SAMEDI | 24 SEPTEMBRE | SLOVAQUIE

ARTISTES:
József R. Juhász
Richard Kitta
Martin Piaček
Gabriela Zigova
736, RUE SAINT-JOSEPH EST | 20 h | laissez-passer ou billet disponible à l’entrée

CONFÉRENCES CÉLAT

DIMANCHE | 25 SEPTEMBRE PORTUGAL | ALLEMAGNE | SLOVAQUIE

Animée par Michaël La Chance

LIEU, CENTRE EN ART ACTUEL | 13 h | Gratuit

Partenaires / Partners

Codiffuseurs

Conférences CÉLAT / CÉLAT lectures

Le Lieu, centre en art actuel
345, rue du Pont, Québec
Les conférences débutent à 13 h les dimanches 18 et 25 septembre au 345 rue du Pont.
The lectures begin at 1pm on Sundays, the 18 th and 25 th of september

Informations / Informations

Les soirées de performances débutent à 20 h / Performances begin at 8 pm au 736 rue Saint-Joseph Est.
Les laissez-passer sont en vente au Lieu, centre en art actuel (345 rue du Pont) ou à la porte les soirs de performances au 736 rus Saint-Joseph Est.
Laissez-passer : 10 $ / Billet quotidien : 5 $
Pour plus d’informations contactez le 418-529-9680 poste 4

6984

Artistes Semaine 1 | Artists Week 1

RiAP2016WEB

Artistes Canada | Canada Artists

15 septembre | September 15th

Sophia Bartholomew est une artiste établie à Frédéricton, au Nouveau-Brunswick,
qui travaille avec la vidéo, le langage et d’autres moyens d’expression abordant
la temporalité. Depuis l’obtention de son baccalauréat en arts visuels de l’UBC en
2012, elle a présenté son travail dans des centres d’artistes autogérés et des galeries
publiques. Elle a aussi participé à des résidences au Canada et à l’étranger. Elle est
née près d’un grand lac et a grandi sur le flanc d’une montagne, mais vit désormais
dans une vallée boisée, non loin de l’océan. Elle est l’ancienne directrice adjointe de
Connexion ARC.

Sophia Bartholomew is an artist based in Fredericton, New Brunswick
who works with video, language and other time-based media. Since receiving her BFA
in visual art from UBC in 2012, she has presented her work at artist-run centres and
public galleries and has participated in residencies in Canada and abroad. Born near
a great lake and raised on the side of a mountain, she now lives along a wooded river
valley, not too far from the ocean. She is the former associate director of Connexion
ARC.

Mathieu Léger est originaire des Maritimes, dans l’Est du Canada. En tant que grand
adepte des résidences d’artistes, Léger a participé à plus de 50 d’entre elles. Il est
titulaire d’un baccalauréat en arts (littérature et beaux-arts) de l’Université de Moncton.
Son travail explore la nature sauvage, le temps géologique et les activités processuelles
du monde naturel. Ses projets érodent le temps, le lieu et l’espace, et sont présentés
sous forme de performances, d’écrits, de photographies et d’installations audio et
vidéo. Il travaille présentement à l’élaboration d’un projet de performance d’une
durée de cinq ans qui examine le caractère physique de la perception spatiale et les
conventions cartographiques. Il partage son temps entre des endroits éloignés et
Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Mathieu Léger hails from the Maritime region
of Eastern Canada. As a serial artist-in-residence, Léger has participated in over 50
artists’ residencies. He has a bachelor of arts (in literature and fine arts, Université de
Moncton) and his work reflects on ideas surrounding wilderness, geological time
and the process-related activities of the natural world. His projects scour time, place,
and space and are delivered through performance, written works, photography and
audio/video installations. He is currently developing a five-year-long performance
project that investigates the physicality of spatial awareness and cartographic
conventions. He shares his time between far away places and Moncton, N.B., Canada.

Jacob Perry est un artiste interdisciplinaire présentement établi à Halifax, en NouvelleÉcosse.
Pendant qu’il fréquentait l’Université NSCAD, il a fondé la galerie No Offense*,
un espace d’activités artistiques autogéré pouvant servir à des projections de films,
des workshops, des expositions, des performances et des radiodiffusions. Il a ensuite
cofondé la galerie Fallow, une galerie commerciale pour les étudiants et diplômés,
située dans une modeste machine distributrice. Perry utilise comme disciplines
artistiques le 3D, la gravure, la performance et le design pour analyser les structures
institutionnelles de pouvoir et la masculinité.

Jacob Perry is an interdisciplinary
artist currently based in Halifax, Nova Scotia. While attending NSCAD University
he founded No Offense* gallery, an artist-run project space for film screenings,
workshops, exhibitions, performances and audio broadcasting. He later co-founded
Fallow Gallery, a commercial gallery for students and alumni that is housed in a
humble snack vending machine. Perry works in 3D mediums, printmaking,
performance and design and examines the subtext behind institutional power
structures and masculinities.

Camila Salcedo est une artiste établie à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Elle est
présentement inscrite en troisième année en art interdisciplinaire à l’Université NSCAD.
En 2014, elle a obtenu son diplôme du programme des arts Claude Watson de l’école
secondaire Earl Haig à Toronto. Elle s’intéresse à l’art multidisciplinaire, que ce soit la
performance, la vidéo, l’installation, le textile, le multimédia, l’imprimé ou l’audio. Son
art se concentre sur le féminisme, les stéréotypes des genres, l’activisme politique,
l’identité sexuelle et l’identité culturelle des Vénézuélo-Canadiens. Son travail a été
présenté à la galerie Anna Leonowens (Halifax), à la galerie Parentheses (Halifax), à la
galerie Propeller (Toronto) et au White House Studio Project (Toronto).

Camila Salcedo is an artist based out of Halifax, Nova Scotia. She is currently enrolled in her third year in the interdisciplinary arts program at NSCAD University. In 2014, she graduated from
the Claude Watson Arts Program at Earl Haig Secondary School in Toronto. She is
interested in multidisciplinary art that makes use of mediums such as performance
art, video art, installation, textiles, mixed media, printed matter and audio work. Her
art focuses on feminism, gender stereotypes, political activism, sexual identity and the
Venezuelan-Canadian cultural identity. Salcedo’s work has been exhibited at the Anna
Leonowens Gallery (Halifax), Parentheses Gallery (Halifax), Propeller Gallery (Toronto)
and the White House Studio Project (Toronto).

Artistes Pérou | Peru Artists

16 septembre | September 16th

Carlitauchu (fusion de son nom, Carla Montalvo, et du mot quechua uchu qui signifie
« chili ») présente des actions performatives en solo et en collectif depuis 2002. Elle
est une artiste autodidacte ayant participé à plusieurs workshops en sculpture, en
dance et en théâtre. De plus, elle a travaillé à la conception de décors, de maquillages
artistiques et de vêtements pour des événements culturels. La spontanéité et le destin
l’ont amenée à faire de la performance. Ses projets personnels sont orientés vers la
découverte de la sexualité de la femme et les médias de masse en tant que système
normatif qui conçoit le corps féminin comme hypersexualisé, prédéfinissant ainsi cette
relation imposée en fonction de certains idéaux de beauté. En tant que performeure,
elle a pris part à divers festivals et rencontres de performance, à Lima comme dans
d’autres villes péruviennes.

Carlitauchu (a blend of her own name, Carla Montalvo and
the Quechua word “uchu”, which means chili) has been staging solo and collective
performative actions since 2002. She is a self-taught artist, but has also followed
workshops in sculpture, dance and theater and has worked designing props, artistic
makeup and clothing for cultural events. Spontaneity and destiny were the factors
that drew her to performance. Her personal projects are directed towards exploring
female sexuality and mass media as a normative system that conceives the female body
as hypersexualized, thus predefining this imposed relationship according to certain
beauty ideals. As a performer, she has taken part in diverse performance meetings and
festivals in Lima as well as in other Peruvian cities.

Anaze Izquierdo (Ana Carolina Izquierdo) est une artiste péruvienne intergenre en
arts visuels, une performeure activiste et une organisatrice qui est née et a grandi à
Lima. Elle est la fondatrice d’Encuentro: Espacio abierto a libre performance, un festival
international de performance à Lima, et de Dinámicas de Intercambio, qui présente des
débats ouverts et des conférences sur l’art performance et la sémantique. Izquierdo
est aussi membre de Rastro, une plateforme sur l’artivisme en milieu public qui porte
sur la mémoire politique au Pérou. Elle termine présentement sa formation en théâtre
politique avec le Théâtre des oppressés, afin de concevoir et de créer un programme
parascolaire dans les écoles publiques de Brooklyn.

Anaze Izquierdo (Ana Carolina
Izquierdo) is a peruvian genderqueer visual and performance artist-activist and
organizer who was born and raised in Lima, Peru. Anaze is the founder of Encuentro:
Espacio abierto a libre performance, an international performance art festival in Lima,
Peru, as well as the founder of Dinámicas de Intercambio, which presents open
debates and lectures about performance art and semantics. Anaze is also one of the
members of RASTRO, a platform for activism in public spaces that defends political
memory in Peru. Anaze completed an artist-activist fellowship at the Hemispheric
Institute for Performance and Politics at NYU, during which she investigated
technique, somatics, improvisation and composition. She is now completing a
fellowship in political theatre at Theatre of the Oppressed, where she is designing and
developing an after-school program for public schools in Brooklyn.

Frido Martin (Marco Antonio Martín Young Rabines) est né en 1963 à Lima. Après
avoir terminé ses études secondaires en 1980 au collège San Andrés, il a étudié la
linguistique et la littérature à l’Université pontificale catholique du Pérou (PUCP).
Pendant cette période, il a collaboré avec deux collectifs péruviens importants : Kloaka,
un groupe de poètes qui a fait évolué la poésie au Pérou, et Grupo Chaclacayo, un
collectif d’artistes en arts visuels qui a perturbé la scène des arts péruvienne durant
cette décennie. Martín a terminé ses études en linguistique à l’Université nationale
principale de San Marcos en 1996. En 2003, il a publié son premier recueil de poèmes,
Naufragios. Il a commencé quelques années plus tard à s’intéresser à la poésie
phonétique et à la poésie de performance, qui sont aujourd’hui les modes d’expression
principaux de son art.

Frido Martin (Marco Antonio Martín Young Rabines) was born
in Lima in 1963. After finishing high school at the San Andres School in 1980, he
began studying linguistics and literature at Pontificia Universidad Católica del Peru
(PUCP). During that time, he collaborated with two important Peruvian collectives:
Kloaka, a group of poets that brought the tradition of poetry to a turning point in
Peru; and Grupo Chaclacayo, a collective of visual artists that disrupted the Peruvian
arts scene during that same decade. Frido Martin finished studying linguistics at the
National University of San Marcos, where he graduated in 1996. In 2003, he published
Naufragios, his first book of poems. A few years later, he gradually approached
phonetic poetry and performance poetry, which are currently his main lines of artistic
work.

Janine Soenens a étudié les arts à l’Université catholique pontificale du Pérou. En 2001,
elle a immigré en France et a fréquenté l’École nationale supérieure des beaux-arts
de Paris, où elle a obtenu son diplôme en 2006. Pendant ses études à l’ENSBA, elle a
passé deux ans à Berlin pour étudier les arts et le cinéma expérimental dans le cadre
d’un échange étudiant à l’Université des arts de Berlin. Parmi ses expositions solos,
on retrouve L’invariable enthousiasme de Sisyphe (2008), Va et viens (2009), Le thème
du traitre et du héros (2012) et Nouveau système solaire (2014). Elle a aussi participé à
des spectacles collectifs et à des résidences d’artistes un peu partout : Berlin, Biarritz,
Bogota, Buenos Aires, Cusco, Détroit, Lima, Mumbai, Paris, São Paulo et San Francisco.
En 2011, elle a publié Para-Iso (ATA/CCELima). Elle enseigne actuellement des ateliers
de niveau supérieur à l’École des arts visuels Corriente Alterna à Lima et est représentée
par la galerie Document-Art à Buenos Aires.

Janine Soenens studied art at the Pontificia
Universidad Católica Del Perú. In 2001, she immigrated to France and studied at the
École Nationale Supérieure des Beaux-Arts in Paris, where she graduated in 2006.
While at ENSBA, she spent two years in Berlin studying art and experimental cinema
as an exchange student at the Universität der Künste. Her solo exhibitions include
Sisyphus’ Unswerving Enthusiasm (2008), Come and Go (2009), Theme of the Traitor and
the Hero (2012) and New Solar System (2014). She has also participated in group shows
and artists’ residencies in Berlin, Biarritz, Bogota, Buenos Aires, Cusco, Detroit, Lima,
Mumbai, Paris, São Paulo and San Francisco. In 2011, she published Para-Iso (ATA/
CCELima). She currently teaches the senior studio course at the Corriente Alterna
Visual Arts School (Lima) and is represented by the Document-Art Gallery (Buenos
Aires).

Artistes Taïwan | Taiwan Artists

17 septembre | September 17th

Yves Chun-ta Chiu a suivi le programme de doctorat en création artistique et théorie
de l’art à l’Université nationale des arts de Tainan, à Taïwan. Il s’intéresse à l’art
contemporain, au commissariat et à l’esthétique. Il a été récompensé par la Fondation
culturelle S-An en 2009. En 2008, il a délaissé la tour d’ivoire de la philosophie pour se
tourner vers l’art contemporain, auquel il contribue activement depuis. Bien qu’il ait
été très inspiré par les philosophes, les théoriciens de l’art et les maîtres occidentaux,
il croit que les idées présentées par les érudits et chercheurs de sa propre culture sont
également importantes. Il est commissaire, chercheur, critique d’art et rédacteur en
chef de l’Act Art Quarterly Review.

Yves Chun-ta Chiu followed the doctoral program in
art creation and theory at the Tainan National University of the Arts in Taiwan. He is
interested in contemporary art, curatorial studies and aesthetics and was awarded at
the S-An Cultural Foundation in 2009. In 2008, he escaped from the ivory tower of
philosophy and entered the field of contemporary art, in which he plays an active role.
Although he was very inspired by Western philosophers, art theorists and the works of
the Western masters, he believes that the ideas proposed by his own culture’s scholars
and researchers are also important. He is now active in curatorial practice, research, as
well as art criticism and is the editor of Act Art Quarterly Review.

Liping Ting a vécu et travaillé à Paris pendant de nombreuses années après y avoir
terminé ses études supérieures. Elle est ensuite retournée à Taïwan en 2012. Ses
oeuvres combinent diverses sources culturelles telles que l’art, la littérature, le théâtre, la
musique et la philosophie. Elle puise ses influences du travail de John Cage, de Samuel
Beckett et du poète-philosophe chinois Zhuang-Zi. Ting est une artiste interdisciplinaire
qui produit des oeuvres vidéo, des installations et des performances. Entre 1998 et 2004
à Paris, elle a coorganisé Topophonie, un ensemble d’expérimentations sonores et de
performances présentées dans des lieux publics, In-Formo, une revue interdisciplinaire
en direct qui a duré de 2002 à 2006, et Ça vaut jamais le réel, le festival d’In-Ouïr aux
Instants Chavirés, de 2004 à 2008.

Liping Ting lived and worked in Paris, France for
many years after completing her graduate studies there. She then returned to Taiwan
in 2012. Her artwork blends diverse cultural sources including art, literature, theatre,
music and philosophy and is influenced by the work of John Cage and Samuel Beckett,
as well as the Chinese poet and philosopher Zhuang-Zi. Ting is an interdisciplinary
artist who produces works of video, performance and installation art. From 1998 to
2004, while in Paris, she co-organized Topophonie, a group of sound experimentations
and performances in public spaces; In-Formo, a live interdisciplinary review which
lasted from 2002 to 2006 and the interdisciplinary festival In-Ouïr: Ça vaut jamais le
reel from 2004 to 2008 at Instants Chavirés.

Né en 1958, Wuma Watan est membre de la tribu des Atayal à Jianshi, dans le comté
taïwanais de Hsinchu. Il est présentement le directeur artistique du studio Waterfield.
Depuis la présentation de sa performance No Photography en 2004, Wuma a été très
actif, présentant son travail dans de nombreux festivals et événements partout dans
le monde : le NIPAF (2004, 2006, 2014), le TIPAF (2005, 2014), le Festival international
d’art performance d’Irlande et d’Irlande du Nord (2005), le 4e Festival des arts vivants
DaDao à Beijing (2006), le Festival d’art conceptuel à Shanghai (2006), le Festival asiatique
d’art corporel à Shanghai (2008), le 2e festival international d’art performance
ArTrend à Taipei, Taïtung et Kaohsiung (2009), le Festival d’art de Totatoga à Busan
(2010), le 6e Festival international d’art performance des Philippines (2011) et le Festival
des arts de Da Wang Culture Highland à Shenzhen (2011), pour n’en nommer
que quelques-uns.

Wuma Watan was born in 1958 and is a member of the Atayal tribe
from Jianshih Township in Hsinchu County, Taiwan. He is currently the artistic director
of Waterfield Studio. Since presenting the performance art piece No Photography in
2004, Wuma has been intensely active, showing his work in multiple festivals and
events around the world, such as NIPAF (2004, 2006, 2014), Taiwan International
Performance Art Festival (2005, 2014), Ireland and Northern Ireland International
Performance Art Festival (2005), the 4th DaDao Live Art Festival in Beijing (2006),
Conceptual Art Solo (Shanghai, 2006), Asian Body Art Festival (Shanghai, 2008), the
2nd ArTrend International Performance Art Festival (Taipei, Taitung and Kaohsiung,
2009), Totatoga Art Festival (Busan, 2010), the 6th Philippine International Performance
Art Festival (2011), and the Da Wang Culture Highland arts festival (Shenzhen, 2011),
to name a few.

Tzu-Chi Yeh est performeure, organisatrice et écrivaine. Elle est née et a grandi à Taipei,
mais habite aujourd’hui à Tainan, Taïwan. Elle a obtenu une majeure en littérature occidentale
et était rédactrice en chef, chargée de cours d’anglais à plein temps au collège
ainsi que traductrice et rédactrice pigiste avant de se tourner vers l’art performance en
2002. Elle a participé à nombre d’événements et de festivals internationaux de performance
à Taïwan, au Japon, en Corée du Sud, aux Philippines, en Chine, au Myanmar, en
Thaïlande, en Indonésie, en Pologne, en Slovaquie, en Hongrie, en Finlande, en Israël et
aux États-Unis. Elle a fondé l’ArTrend Performance Group (artrendperfogrup.blogspot.
com) en 2003 et a organisé différents événements locaux et internationaux. Parmi ces
derniers, notons le Taiwan-Asia Performance Art Meeting (2004), On the Way: ArTrend
International Performance Art Meeting (2009) et Mind & Sea: ArTrend International Performance
Art Festival (2014).

Tzu-Chi Yeh is a performance artist, organizer and writer.
Born and raised in Taipei, Yeh Tzu-Chi now lives in Tainan, Taiwan. She majored in
Western literature and was an editor, a full-time college English lecturer as well as a
freelance translator and writer before turning to performance art in 2002. She has
participated in numerous international performance art events and festivals in Taiwan,
Japan, South Korea, Philippines, China, Myanmar, Thailand, Indonesia, Poland, Slovakia,
Hungary, Finland, Israel, and the United States. She founded the ArTrend Performance
Group in 2003 and has organized different local and international events. Among
them, three of the largest were: the 2004 Taiwan-Asia Performance Art Meeting, On the
Way: 2009 ArTrend International Performance Art Meeting, and Mind & Sea: ArTrend
International Performance Art Festival.

6989

Artistes semaine 2 | Artists Week 2

RiAP2016WEB

Artistes Portugal | Portugal Artists

22 septembre | September 22nd

Né en Angola en 1964, António Azenha est bachelier en technologie des arts de
l’École universitaire des arts de Coimbra (EUAC). Il enseigne présentement à l’école
secondaire Infanta Maria (Coimbra), est maître en esthétique des communications
à l’EUAC et est directeur de l’association ARCA/EUAC. Azenha a été le directeur
artistique de l’événement Fimagem à Figueira da Foz en 1995 et a organisé différents
événements tels que la Route of Art (2005, 2006, 2007) et le festival international
d’art performance Line Up Action (2010, 2011, 2012, 2013). Il a aussi travaillé comme
décorateur de théâtre pour le projet Gil Vicente in Schools organisé par la Coimbra
Capital of Culture en 2003.

António Azenha was born in Angola in 1964 and has a
bachelor’s degree in art technologies from the University of Coimbra art school
(EUAC). He is currently teaching at Infanta Maria high school (Coimbra), is the master
of communication aesthetics at the University of Coimbra art school (EUAC), as well
as president of the ARCA-EUAC association. Azenha was the artistic director of the
Fimagem event held in Figueira da Foz in 1995 and has curated events such as Rota
des Artes (2005, 2006, 2007) and Line Up Action, an international performance art
festival (2010, 2011, 2012, 2013). He also worked as set designer for the Gil Vicente in
Schools theater project organized by Coimbra Capital of Culture in 2003.

Marta Bernardes est née en 1983 à Porto. Elle détient une majeure en arts (peinture
et sculpture) de la Faculté des beaux-arts de l’Université de Porto, où elle a aussi
enseigné de 2010 à 2012. Elle a approfondi ses études en arts visuels et multimédias
à l’ENSBA de Paris et a achevé en 2008 une maîtrise en psychanalyse et philosophie
de la culture à la Faculté de philosophie de l’Université complutense de Madrid. Elle
travaille présentement à une thèse de doctorat en philosophie avancée à la même
institution. Elle a fait partie du conseil d’administration pour le secteur pédagogique
du Musée d’art abstrait espagnol à Cuenca, en Espagne, en plus d’être membre du
comité de coordination de la Fondation Juan March à Madrid. Elle a présenté son
travail publiquement en collaboration ou en solo à de nombreuses reprises depuis
2005 en tant que musicienne, performeure et artiste.

Marta Bernardes was born in
1983 in Porto. She majored in art (painting and sculpture) at the University of Porto’s
Faculty of Fine Arts, where she also taught art between 2010 and 2012. She furthered
her studies in visual arts and multimedia at the ESNBA in Paris, France and finished
her master’s degree in 2008 in psychoanalysis and the philosophy of culture at the
Complutense University of Madrid’s Faculty of Philosophy. She is currently working
on a doctoral thesis in advanced philosophy at the same institution. She was part of
the board of the Museo de Arte Abstracto Español’s educational section in Cuenca,
Spain, as well as member of the Juan March Foundation’s coordination committee
in Madrid. She has repeatedly presented her work publicly since 2005, as a musician,
performer and artist, both collaboratively, with the community and as a solo artist.

Alexandre A. R. Costa est né en 1973 à Braga, mais a toujours vécu à Porto, au Portugal.
Il est diplômé en beaux-arts avec une majeure en sculpture de l’Université de Porto et
a aussi terminé une maîtrise en arts à Londres. Il complète présentement un doctorat
en théorie et pratique de l’art contemporain en Espagne, avec une bourse d’études de
la FCT (fondation portugaise pour la science et la technologie). Depuis 2002, il a été
professeur en enseignement supérieur (niveaux universitaire et polytechnique), ce
qui lui a valu le titre de « spécialiste » des beaux-arts et de la gestion des arts en 2015.
Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, il s’exprime par la vidéo, la photographie, le
dessin, la performance, l’installation et la sculpture. Il a présenté son travail au Portugal,
en France, en Espagne, aux États-Unis, en Allemagne et dans d’autres pays. Il a aussi été
commissaire de nombreuses expositions.

Alexandre A. R. Costa was born in 1973 in
Braga, but has been living in Porto, Portugal ever since. He is a University of Porto fines
arts graduate with a major in sculpture and has also completed a master’s in arts in
London. He is currently working on a PhD in art studies and contemporary art practice
in Spain, with a scholarship from the FCT (a Portuguese foundation for science and
technology). Since 2002, he has been a professor within the system of higher education
(at the polytechnic and university levels), which gained him the title of “specialist” in fine
arts and arts management in 2015. He has been working in video, photography, drawing,
performance, installation and sculpture since the late 90s. He has exhibited his work in
Portugal, France, Spain, the U.S.A. and Germany, as well as other countries. He has also
been the curator of several exhibitions.

Andrea Inocêncio est née en 1977 à Coimbra, au Portugal. Elle détient une maîtrise
en scénographie et en architecture du TAI (École supérieure des arts du spectacle
de Madrid, 2001) et un diplôme en peinture de l’EUAC (École universitaire des arts
de Coimbra, 2000). Elle a été professeure adjointe en arts visuels à l’ESEC (Institut
polytechnique de Coimbra, de 2010 à 2012). Inocêncio a aussi exposé et performé
individuellement et en groupe depuis 1996, et sa pratique artistique s’étend de
la photographie à la conception de costumes, en passant par la performance et
l’installation. Elle élabore des projets de collaboration artistique avec des artistes
portugais et internationaux aux disciplines très variées. Elle est également l’une des
fondatrices de Malparidas.

Andrea Inocêncio was born in Coimbra, Portugal in 1977 .
She has a master’s degree in set and architecture production design from the Escuela
Superior de Artes del Espectáculo TAI (Madrid, 2001) and a degree in painting from
the EUAC (Coimbra, 2000). She has also been an assistant visual arts professor at ESEC
– Polytechnic Institute of Coimbra (2010 – 2012). Andrea has been exhibiting and
performing individually and with groups since 1996, and her artistic practice extends
to photography, performance, installation and theater set and costume design. She
develops collaborative art projects with both Portuguese and international artists
whose practices span different disciplines, and is one of the founders of the Malparidas
performance collective.

Artistes Allemagne | Germany Artists

23 septembre | September 23rd

Christiane Obermayr vit et travaille à Cologne, en Allemagne. Après avoir terminé ses
études en danse et en massothérapie, elle a étudié les beaux-arts en se concentrant
sur l’art performance et le cinéma au Collège des beaux-arts de Brunswick. En 2002,
elle a fondé le groupe de performance ernstSepia, grâce auquel elle a collaboré
de façon multidisciplinaire avec de nombreux artistes jusqu’en 2009. Depuis 2010,
elle a travaillé avec différents regroupements et comme artiste solo. Son travail
découle de ses observations sur les objets du quotidien qu’elle présente dans un
contexte différent. Ses actions gravitent autour du toucher et de la connexion aux
autres, cherchant l’essence de la solidarité humaine, de la nostalgie quotidienne et
de l’ambivalence.

Christiane Obermayr works and lives in Cologne. After finishing
studies in both dance and massage therapy, she studied fine arts, focusing mainly
on performance art and film at the College of Fine Arts in Braunschweig. In 2002, she
founded the performance group Ernst Sepia, which led her to do interdisciplinary
work with various artists until 2009. Since 2010, she has worked in different collectives
and as a solo artist. Her work arises from everyday observations and objects that she
presents in different contexts, and her actions gravitate around touch and connection
to others, in a search for the essence of human togetherness, common everyday
longing and ambivalence.

Felix Roadkill est un artiste interdisciplinaire et un étudiant universitaire de Berlin
qui est né en 1989 et a grandi en Allemagne de l’Est. Depuis ses études avec l’artiste
de performance Helge Meyer, son approche artistique et ses thèmes de recherche
reposent sur la qualité performative de la douleur. Il ressent la nécessité impérieuse de
transformer les affaires courantes d’actes de violence, de mépris et de meurtres sans
pitié en représentations artistiques afin de défier l’ignorance collective et de surmonter
le traumatisme commun. Roadkill désire communiquer des idées douloureuses à
son public par des situations douloureuses. Il a montré ses performances dans divers
festivals de théâtre et de performance ainsi qu’au cours d’événements en galerie en
Europe et en Afrique du Nord. À la RiAP, il présentera son travail pour la première
fois outremer.

Felix Roadkill was born in 1989 and raised in East Germany. He is an
interdisciplinary artist and university student based in Berlin. Since studying with
performance artist Helge Meyer, his artistic practice and research interests have
focused on the performative quality of pain. He sees an imperative necessity in
transforming current cases of brutal violence, contempt and ruthless murder into
artistic imagery in order to challenge collective ignorance and overcome shared
trauma. Roadkill wishes to communicate painful ideas with his audience by choosing
painful situations. He has performed at theatre and performance art festivals and
gallery events in Europe and Northern Africa. At RiAP, he will be showing his work
overseas for the first time.

Née en 1980 à Graz, en Autriche, Evamaria Schaller vit et travaille à Cologne. Elle a étudié
en cinéma à Salzbourg et à Prague (2006), et a obtenu en 2011 un diplôme universitaire
d’études supérieures en art performance et cinéma expérimental à l’Académie des arts
et médias de Cologne. Son travail oscille entre la performance, le cinéma et l’installation.
Il a été présenté, entre autres, en Autriche, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, en
Belgique, en Birmanie, en Thaïlande, aux Philippines, au Royaume-Uni et en Chine.
Schaller s’intéresse aux interactions et aux conditions spécifiques à un site. Elle traite
de l’environnement social et des espaces liminaux qu’elle explore avec son corps au
moyen d’actions claires et simples.

Evamaria Schaller was born in 1980 in Graz and
currently lives and works in Cologne. She studied film in Salzburg and Prague (2006) and
graduated in 2011 from the Academy of Media Arts Cologne as a postgraduate student
in performance art and experimental film. Her work oscillates between performance
art, film and installation and has been shown in Austria, Germany, Switzerland, the
Netherlands, Belgium, Burma, Thailand, the Philippines, the United Kingdom and China,
among others. Schaller is interested in the interaction with site-specific conditions. She
deals with social environments and liminal spaces and examines them with her body
through clear and simple choices of actions.

Stephan US, né en 1966, vit en Allemagne et travaille comme artiste, commissaire et
conférencier à l’Université de Kassel. Depuis 1994, il a réalisé plus de 290 performances
partout dans le monde et a reçu de nombreux prix et bourses d’études tels que la résidence
d’artistes de la Rhénanie du Nord-Westphalie (Finlande et Istanbul). Depuis 2001,
US travaille intensément sur le paradoxe du néant et ses domaines connexes privilégiant
la performance, l’installation, l’intervention et les projets collaboratifs. En 2006,
il a ouvert les Archives du rien, qui comptent aujourd’hui plus de 2900 objets liés à ce
thème et qui continuent à se remplir de vide. En 2016, US cherche le néant et le vide
quotidiennement avec 366 autotests, performances et interventions, tentant de faire
de ce néant, de cet entredeux, de cette expérience indicible, une expérience connue
et corporelle – succès et échec compris.

Stephan US was born in 1966. He currently lives
and works as an artist and curator in Germany and is also a lecturer at the University
of Kassel. Since 1994, he has presented over 290 performances internationally and
has received numerous prizes and scholarships. North Rhine-Westphalia granted him
scholarships for artist-in-residency programmes in both Finland and Istanbul. Since
2011, US has worked intensively on the paradox of nothingness and other related
fields through performance art, installation, intervention and collaborative projects.
In 2006, he created the Archive of Nothing, which is now filled with over 2900 different
objects related to the theme, and which continues to grow and be filled with
nothingness. US is currently researching into nothingness and the void through 366
daily self-tests, performances and interventions, trying to create this nothingness,
this in-between, this unspeakable experience, and both his successes and failures are
included.

Artistes Slovaquie | Slovakia Artists

24 septembre | September 24th

József R. Juhász, né en 1963 en Slovaquie, est un artiste de la performance, un poète
et un organisateur. Directeur du festival d’art performance Transart Communication
depuis 1988, il en a organisé 24 éditions. De 1987 à 2007, il a dirigé le Studio erté
(compagnie organisatrice internationale d’art multimédia), une organisation qu’il a
cofondée avec Nové Zámky dans le but de soutenir la performance et l’art multimédia.
En 2000, il a cofondé K2IC, centre Kassák pour la créativité en intermédia. En tant
qu’artiste, il a réalisé des centaines de performances à l’échelle internationale, a tenu
plusieurs ateliers d’art performance partout dans le monde et a publié six livres de
poésie expérimentale.

József R. Juhász was born in Slovakia in 1963 and is a
performance artist, poet and organizer. Juhász has been the director of the Transart
Communication performance art festival since 1988 and has since organized 24
editions of the festival. From 1987 to 2007, he was the leader of Studio erté, an
organization that he co-founded with Nové Zámky with the aim of supporting
performance and multimedia art and that organizes international multimedia art
events. In 2000, he co-founded the Kassák Centre for Intermedia Creativity (K2IC). As
an artist, he has presented hundreds of performances internationally, held several
performance art workshops worldwide and published six books of experimental
poetry.

Martin Piaček vit à Rajka (Hongrie) et travaille à Bratislava (Slovaquie). Il est artiste
visuel, sculpteur, commissaire, organisateur, professeur à l’Académie des beaux-arts
de Bratislava et membre fondateur de la galerie Hit (galeriahit.com). Il est aussi à la tête
de Public Pedestal (verejnypodstavec.com), une association civile pour les arts visuels
contemporains dans les espaces publics, et est lui-même impliqué dans la politique
locale et les initiatives citoyennes, dont le projet Culburb (culburb.eu).

Martin Piaček lives in Rajka (Hungary) and works in Bratislava (Slovakia). He is a visual artist,
sculptor, curator, organizer and teacher at the Academy of Fine Arts in Bratislava
and is a founding member of Hit Gallery (galeriahit.com). He is also head of Public
Pedestal (verejnypodstavec.com), a civil association that is active in the presentation
of contemporary visual art in public spaces, and is active himself in local politics and
citizen’s initiatives (for example, culburb.eu).

Gabriela Zigova, née en 1989, a obtenu en 2015 un diplôme de l’Open Studio de l’Atelier
d’Ilona Németh à l’Académie des beaux-arts et du design de Bratislava, en Slovaquie.
Pendant ses études, elle a décroché deux bourses, une à la Faculté des arts de l’Université
des technologies Brno (République tchèque) et l’autre à l’Académie des beaux-arts
de Vienne (Autriche). Elle travaille présentement comme adjointe de programmes et
coordonnatrice d’événements dans un cinéma à but non lucratif géré par des bénévoles
à Londres (Royaume-Uni). Elle a participé à des expositions à Bratislava, à Prague
et à Londres. Depuis 2013, elle a organisé plusieurs projets de commissariat. Son principal
mode d’expression combine la photographie, la performance et l’installation interactive
conçue en fonction du lieu utilisé.

Gabriela Zigova, born in 1989, graduated in 2015 from the Open Studio of Ilona Nemeth at the Academy of Fine Arts and Design in Bratislava (Slovakia). During her studies, she won two scholarships: to the Faculty of Arts at Brno University of Technology (Czech Republic) and to the Academy of Fine
Arts in Vienna (Austria). She currently works in a non-profit volunteer-run cinema in
London (U.K.) as a programme assistant and events coordinator. She has participated
in exhibitions in Bratislava, Prague and London. Since 2013, she has organized
several curatorial projects. Her means of expression is mainly a combination of
photography, performance and site-specific and interactive installation, and for the
most part, the content includes the manipulation and confusion of the viewer’s senses.

Née en Slovaquie, Zuzana Žabková est une artiste, danseuse et chorégraphe établie en Allemagne et travaillant en performance, en vidéo et en installation. Elle est boursière 2016 du programme danceWeb à l’ImPulsTanz de Vienne sous le mentorat de Tino Sehgal, lauréate 2016 de la résidence d’artistes de la Triangle Arts Association à New York et boursière 2015 de la Fondation ERSTE à l’Académie d’été des beaux-arts de Salzbourg, en Autriche. Elle a aussi participé aux résidences d’artistes de la Meetfactory à Prague, en République tchèque (2014), de la Regular Line Santa Cruz, en Californie (2013), de l’Art Quarter Budapest, en Hongrie (2012), et du Halle 14 à Leipzig, en Allemagne. Elle a gagné un Essl Art Award pour la Slovaquie (2013) dans la catégorie Invitations spéciales VIG et a été nominée pour le prix Oskăr Čepan du YVAA (2013). Elle détient une maîtrise en intermédia et multimédia de l’Académie des beaux-arts et du design de Bratislava (2012) et un baccalauréat en chorégraphie de l’Académie des arts du spectacle de Bratislava (2013). Elle termine présentement une maîtrise en chorégraphie et performance à l’Institut d’études théâtrales appliquées à Giessen, en Allemagne, sous le mentorat de la philosophe Bojana Kunst. uzanazabkova.blogspot.com

Zuzana Žabková was born in Slovakia and is based in Germany. She is an artist, dancer and choreographer who works in the fields of performance, video and installation. She was a recipient of the 2016 danceWEB scholarship from ImPulsTanz in Vienna, which had her training under the mentorship of Tino Sehgal. Also in 2016, she will be an artist in residence at the Triangle Arts Association in New York. In 2015, she was a recipient of the Salzburg Academy scholarship and of an ERSTE Stiftung fellowship in Austria, as well as an artist in residence at the MeetFactory in Prague, Czech Republic. She was an artist in residence in 2014 at Regular Line Santa Cruz in California and in 2013 at Art Quarter Budapest in Hungary. In 2012, she was an artist in residence at Halle 14 in Leipzig, Germany. She was the 2013 winner of the Vienna Insurance Group’s Essl Art Award for Slovakia and was shortlisted for the Young Visual Artists Awards program’s 2013 Oskar Cepan Award. She has an M.A. from the Academy of Fine Arts and Design in Bratislava, Slovakia (2012) and a B.A. from the Academy of Performing Arts in Bratislava (2013). She is currently following an M.A. programme in choreography and performance at the Institute for Applied Theatre Studies in Giessen, Germany, studying under the mentorship of philosopher Bojana Kunst.

6991

Commissaires | Curators

RiAP2016WEB

Commissiares RiAP 2016

Les commissaires de cette édition sont Fernando Aguiar (Portugal), Emilio Tarazona (Pérou), Liping Ting (Taïwan), Helge Meyer et Boris Nieslony (Allemagne), József R. Juhász (Slovaquie), Bruce Barber puis la Galerie Sans Nom (Canada). Au total, la sélection des artistes comprend 24 artistes provenant de 6 pays.

The curators of this edition are Fernando Aguiar (Portugal), Emilio Tarazona (Peru), Liping Ting ( Taiwan), Helge Meyer and Boris Nieslony (Germany), József R. Juhász (Slovakia), Bruce Barber then the Galerie Sans Nom (Canada). The selection of the artists includes 24 artists coming from 6 countries.

6879

Conférences CÉLAT | CÉLAT Lectures

IMG_8913

Conférences

Le Lieu, centre en art actuel, en collaboration avec le CÉLAT (Centre inter-universitaire d’études sur les arts, les lettres et les traditions), aura le plaisir de présenter deux conférences qui visent à offrir un complément théorique aux actions artistiques proposées par la 19e édition de la RiAP.

Quelle est la situation de la performance, et plus largement, de l’art dans chacun des pays invités à la RiAP? Comment s’organisent les artistes? De quelle façon les contextes politiques interfèrent avec les initiatives artistiques? Ce seront autant de sujets abordés lors de ces conférences, animées par Constanza Camelo Suarez et Michaël La Chance.

Les conférences CÉLAT auront lieu les dimanches 18 et 25 septembre à 13 h au Lieu, centre en art actuel et sont gratuites et ouvertes à tous.

Lectures

Le Lieu, centre en art actuel, in collaboration with the CELAT (an interuniversity center for the study of the arts, litterature and traditions) are pleased to present two lectures that will serve as a theoretical counterpart to the artistic actions showcased by the 19th edition of the RiAP.

What is the situation of performance art, and art at large, in each country represented in the RiAP? How do the artists organize themselves? How does the political context interfere with the artistic initiatives ? Many topics will be discussed during those lectures, animated by Constanza Camelo Suarez and Michaël La Chance.

The lectures will take place each Sunday of the RiAP at Le Lieu, centre en art actuel and are free and open for all.

6993

Partenaires + Crédits d’organisations | Partners + Organization credits

RiAP2016WEB

Partenaires

L’équipe de la RiAP remercie chaleureusement les artistes et organismes participants, les
bénévoles, les codiffuseurs, partenaires et commanditaires ainsi que les organismes qui
ont soutenu les artistes dans leur pays de résidence.

The RiAP 2016 team thanks warmly the artists and art organization, the volunteers, the codiffusers, the partners and the sponsors as well as the organization which supported the artists in their country of residence.

La Rencontre internationale d’art performance remercie ses partenaires : le Conseil des arts et des lettres du Québec, le Conseil des arts du Canada, la Ville de Québec, le Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CÉLAT), ArTrend Performance Group, National Culture and Arts Foundation (NCAF), LithoChic, Belle Gueule, les revues Espace, art actuel, ESSE et Ciel Variable, la Biennale de Montréal, la Galerie 3, le RAIQ, Regart, centre d’artistes en art actuel, L’Écart et la Boîte à pain.

Partenaires / Partners

Crédits d’organisations

Direction artistique / Artistic direction : Richard Martel
Coordination : Frédérique Hamelin
Communications et médias sociaux / Communications and social media : Patrick Dubé
Graphisme / Graphic design : Chantal Gaudreault
Administration : Geneviève Roy
Édition / Editor : Geneviève Fortin
Publicité / Advertising : Jean-Michel René
Régie / Stage management : Henri Louis Chalem
Relations de presse / Press relations : Communications Sira-ba (Marie-Ève Charlebois)
Photographie / Photography : Manoushka Larouche
Correction : Gina Bluteau
Traduction / Translation : Jane Ehrhardt, Geneviève Hamelin
Vidéo / Video : Jean-François Dugas
Stagiaires / Trainee: Evelyne Bouchard, Diego Pena-Abrego, Mai Nguyen
Collaboration à la sélection / Collaborators in the selection process
Allemagne / Germany : Helge Meyer, Boris Nieslony
Canada : Bruce Barber, Galerie Sans Nom
Pérou / Peru : Emilio Tarazona
Portugal : Fernando Aguiar
Slovaquie / Slovakia : József R. Juhász
Taïwan / Taiwan : Liping Ting

6997

Laissez-passer et billets | Pass and tickets

laissezpasser

Laissez-passer et billets

Procurez-vous votre laissez-passer RiAP 2016

Valide pour les deux semaines de la RiAP 2016, le laissez-passer donne accès à toutes les soirées de performances à la salle située au 736, rue St-Joseph Est ainsi qu’aux conférences CÉLAT à Québec qui se dérouleront au 345, rue du Pont les dimanches à 13h. *Notez que les conférences sont gratuites.

Laissez-Passer ( 3 soirées ) 10$ (taxes incluses)
Billet quotidien 5$ (taxes incluses)

Points de vente
Le Lieu, centre en art actuel
345, rue du Pont, Qc | 418-529-9680 poste 4
OU
736, rue Saint-Joseph Est les soirs de performances

Pass and tickets

Get yourselves your pass RiAP 2016

Valid for two weeks of the RiAP 2016, the pass gives access in every evening of performance art to the main room situated in 736, St-Joseph East street. The CÉLAT conferences in Quebec city which will take place in 345,du Pont street every Sunday at 1 pm. *The CÉLAT conferences are free.

Pass – 3 evenings $10 ( inclusive taxes)
Daily ticket $5 ( inclusive taxes)

Points of sale
Le Lieu, centre en art actuel
345, rue du Pont, Qc | 418-529-9680 poste 4

OR
736, rue St-Joseph Est (main room) during the performance art evenings

7032

Codiffuseurs RiAP2016 | Codiffusers RiAP2016

CODIFFWEB

Codiffuseurs RiAP 2016

La « RiAP en circulation » est une stratégie audacieuse et avantageuse à la fois pour le
festival, pour les artistes invités et pour les organismes partenaires. Tandis que la RiAP
bénéficie d’une diffusion à l’échelle québécoise, les artistes ont l’opportunité de saisir,
d’expérimenter et de tester l’identité et le terrain québécois tout en maximisant leur
rayonnement. Ce volet se veut également une stratégie dynamique pour les codiffuseurs
de l’événement d’élargir et de varier leur programmation régulière, tout en permettant
à des artistes locaux de présenter leur travail dans des événements mixtes favorisant
l’échange et la rencontre des idées. La RiAP, que ce soit à Québec ou en régions, a toujours
sut se présenter comme une occasion de créer des liens et de laquelle bon nombre
de collaborations et de partenariats ont vu le jour.

Pour cette nouvelle édition, la RiAP 2016 fera également circuler les artistes invités. Huit centres d’artistes et organismes culturels de Rouyn-Noranda à Chicoutimi, en passant par Trois-Rivières et Montréal, ont acceptés de nous accompagner dans l’aventure et recevront les artistes de la RiAP entre le 14 et 28 septembre. Ces organismes sont : Atelier Silex (Trois-Rivières), L’Écart (Rouyn-Noranda), Atoll (Victoriaville), Langage Plus (Alma), Le Lobe (Chicoutimi), Sporobole (Sherbrooke), Centre Clark et VIVA ! Art Action (Montréal).

L’Écart (Rouyn-Noranda) 14 septembre – Pérou et Taïwan

Langage Plus (Alma) 20 septembre – Portugal et Slovaquie

Le Lobe (Chicoutimi) 21 septembre – Pérou

Atoll (Victoriaville) 21 septembre – Taïwan

Atelier Silex (Trois-Rivières) 27 septembre – Allemagne

Sporobole (Sherbrooke) 27 septembre – Allemagne

Centre Clark et Viva ! Art Action (Montréal) 28 septembre – Portugal et Slovaquie

RiAP 2016 Codiffusers

“RiAP in Motion” is a bold strategy
that benefits the festival, the invited artists and the partnering organizations all at
once. While RiAP benefits from reaching audiences throughout the province of Quebec,
the artists are given the opportunity to grasp, experiment with and test Quebec’s
identity and territory, all the while maximizing their reach. This portion of the event
also provides a dynamic strategy to the co-presenters who wish to broaden and vary
their regular programming, all the while allowing local artists to present their work in
various types of events that favour the exchange and sharing of ideas. Both in Quebec
City and in the province’s different regions, RiAP has always presented the opportunity
to create ties. Indeed, a good number of collaborations and partnerships have seen the
day during the event.

For this new edition, the RiAP 2016 will also make the invited artists circulate. Eight artists centers of and cultural organization of Rouyn-Noranda to Chicoutimi, including Trois-Rivières and Montreal, agreed to accompany us in this adventure and will receive the artists of the RiAP 2016 between September 14th and 28th. These organizations are: Atelier Silex (Trois-Rivières), L’Écart (Rouyn-Noranda), Atoll (Victoriaville), Langage Plus (Alma), Le Lobe (Chicoutimi), Sporobole (Sherbrooke), Centre Clark et VIVA ! Art Action.

L’Écart (Rouyn-Noranda) September 14th – Peru et Taiwan

Langage Plus (Alma) September 20th – Portugal et Slovakia

Le Lobe (Chicoutimi) September 21st – Peru

Atoll (Victoriaville) September 21st – Taiwan

Atelier Silex (Trois-Rivières) september 27th – Germany

Sporobole (Sherbrooke) september 27th – Germany

Centre Clark et Viva ! Art Action (Montréal) september 28th – Portugal et Slovakia

345, rue du Pont | Québec (Qc) G1K 6M4 | Canada | Tel (418) 529.9680 | Fax (418) 529.6933 | infos@inter-lelieu.org
© Les Éditions Intervention | touts droits réservés
Les Éditions Intervention remercie ses membres, la ville de Québec, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada.