Habiter ses propres cendres / Christian Bujold

Exposition du 17 janvier au 18 février 2018

L’exposition

Le Lieu, centre en art actuel est fier d’entamer sa programmation d’hiver 2018 en présentant le travail de l’artiste Christian Bujold du 17 janvier au 18 février. Notez que le vernissage se tiendra le 17 janvier dès 17h avec la présentation de sa résidence et du lancement du livre Le 7e sens du collectif TouVA.

Le thème de la domesticité interpelle de différentes façons, notamment en ce qui a trait à la notion d’habitat, de lieux de résidence et des différentes interrelations que l’espace habité partage avec le corps. Par ce thème, Bujold compte aborder les questions de l’identité, l’exil, la liberté, la résilience et la notion de ruines, superposée à celle de traces dans son rapport intrinsèque avec l’art-action. Durant la première semaine, Bujold explorera des espaces domestiques privés de la Ville de Québec. Son intention est d’habiter la maison d’inconnus durant l’absence de ses propriétaires, avec qui il n’aura aucun contact de quelconque nature. L’objectif de cette démarche est d’observer comment les espaces domestiques différents peuvent affecter la nature d’une présence en leur sein. Durant les deux dernières semaines de la résidence, Bujold travaillera en atelier afin de rassembler ses observations pour les transformer dans une ou plusieurs œuvres de performance. Il sera question, d’une part, de se procurer du matériel, notamment du mobilier, en référence aux lieux précédemment investis, afin de les transformer et de les habiter pour éventuellement provoquer leur ruine à l’occasion d’actions qui pourraient être plus ou moins brutales et de longues durées

Christian Bujold

Christian Bujold s’intéresse principalement à l’art action et aux différentes formes qui peuvent en découler telle la performance, la vidéo, la photographie et l’installation. Il travaille dans le souci de questionner les différents rapports du corps envers l’espace et les autres. Ses œuvres interpellent souvent le public physiquement et tendent à la création globale et installative, se déclinant souvent en volets ou ne différentes approches techniques et conceptuelles simultanées afin de porter un regard multiple sur un même projet artistique.

Il a présenté son travail à l’occasion de festivals internationaux tels M:ST8 à Clagary (Canada), CIPAF (Chypre), Visualeyez à Edmonton (Canada), 7A*11D à Toronto (Canada), Exist-Ence 5 à Brisbane (Australie), VIVA! Art action à Montréal (Canada) ainsi qu’à différentes occasions en Espagne, en Grèce, aux États-Unis et en Finlande. Il occupe le poste de président du conseil d’administration du centre d’artistes Dare-Dare, qui s’intéresse aux pratiques émergeantes situées dans l’espace public et il estt membre du conseil d’administratif du festival VIVA! Art action, en plus d’y avoir œuvré en tant que commissaires depuis les deux dernières éditions. Il a obtenu son diplôme de maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM en 2011. Il vit et travaille à Montréal en plus d’occuper le poste de professeur au cégep de Granby depuis 2013.