Rivages / Caroline Gagné et Christophe Havard

du 22 janvier au 21 février

Rivages

Caroline Gagné et Christophe Havard

FR
Le projet Rivages interroge l’espace, à la fois réel et imaginé, qui sépare l’estuaire de la Loire et le fleuve Saint-Laurent. De part et d’autre de l’Atlantique, nous avons développé un vocabulaire commun constitué de field recordings, de photos et de vidéos, puis d’accords de piano, de fréquences audio et d’impressions produites par des objets en mouvement. Nous avons ainsi créé un spectre harmonique reflétant le niveau des marées qu’ils ont longuement contemplées au bord de ces affluents que nous côtoyons.

Au départ, il s’agissait de dessiner quotidiennement des diagrammes pour représenter l’ondulation de ces marées en fonction des deux lieux et de dégager des observations de ce processus. Puis se sont multipliés des échanges variés autour de perceptions personnelles liées à l’espace et au temps, aux formes de l’ailleurs, au phénomène du décalage, à l’alternance des heures, des jours et des nuits, aux questions de distance et de proximité, aux phases de la Lune, à sa force d’attraction. Tout cela a été sondé, examiné, pour ensuite donner forme à la présente oeuvre.

Les sons racontent ici une rencontre ayant eu lieu autour d’un projet sans projet précis. Les mots et les images évoquent la même rencontre, mais sans la dire. Au fil des jours et des fragments qui se sont accumulés, Rivages s’est construit, révélant un désir partagé d’amenuiser la distance jusqu’à en faire un espace appréhendable bien qu’immense, un espace intime et poétique.

EN
Shorelines explores the real and imagined space stretching between the Loire estuary and the Saint Lawrence River. On both sides of the Atlantic, Caroline Gagné and Christophe Havard developed a common vocabulary composed of field recordings, photos, videos, piano arrangements, audio frequencies, and impressions produced by moving objects. The artists thus created a harmonic spectrum reflecting the tides they have long contemplated along the shores of the two tributaries near which they live.

They began by drawing daily diagrams to represent the undulation of the tides in the two locations and by making observations based on this process. They then exchanged a wide range of personal perceptions of space and time, different forms of elsewhere, the phenomenon of time difference, the changing of the hours, days, and nights, questions of distance and proximity, the phases of the Moon and its gravitational pull. Lastly, they surveyed and examined all the material to give shape to the present work.

The sounds recount an encounter that took place around a project without a specific plan. The words and images evoke the same encounter, but without spelling it out. As the days and fragments accumulated, Shorelines came into being, revealing a shared desire to narrow the distance and turn it into a graspable though immense expanse, an intimate and poetic space.

Bio des artistes :

Caroline Gagné

Caroline Gagné partage son temps entre Québec et Saint-Jean-Port-Joli. Elle s’intéresse aux mouvements réitérés avec des nuances et aux transformations de la matière altérée par les processus qui modifient notre environnement. Sur la base de ces processus, elle compose des situations évolutives à partir de sons, d’images, de captations de mouvements, d’objets et de matières en configurant des espaces afin qu’en émergent des affects témoignant de notre rapport à ce qui nous entoure.

carolinegagne.ca

Christophe Havard

Musicien et compositeur (électroacoustique et instrumental) vivant à Saint-Nazaire, Christophe Havard, dans ses créations, porte son attention à l’espace sonore et à la qualité du timbre. Entre narration et abstraction et sans frontières stylistiques, ses œuvres dessinent très souvent des paysages explorés. Pour lui, le contact du son sur le corps est fondamental, que ce soit dans une démarche sensuelle et délicate ou massive, voire brutale.

christophe-havard.net

Le lancement


Crédit photo: Patrick Altman

L’album

paru le 11 février 2021

Caroline Gagné et Christophe Havard : prises de sons, images et création de l’installation
Christophe Havard : composition musicale
Caroline Gagné : composition vidéo et direction de la publication

Christophe Madeline : interprétation au piano enregistrée le 9 juillet 2019

Avec le concours de
Thierry Gauthier (Audiosculpture/Studio de Castelnau) : mastering
Valérie Litalien : révision linguistique
Oana Avasilichioaei : traduction anglaise
Paquebot design : conception graphique
Marion Gotti : photo de l’album

Cette publication a été réalisée aux frais de ses auteurs.
Avec le soutien de
Studio d’en Haut
70 bis, avenue du Bout des Landes, 44300 NANTES

Remerciements à Athénor scène nomade – CNCM, Rasim Biyikli, Anthony Taillard et l’équipage du remorqueur Ouragan.

licence

tous droits réservés

Le livret

Livret d’une quinzaine de pages imprimé sur les presses de LG Chabot à Québec.

Crédit photo: Patrick Altman