Revue en art actuel
345, rue du Pont, Québec (Québec) G1K 6M4, Canada
T (418) 529.9680 - F (418) 529.6933
infos@inter-lelieu.org
Heures d'ouverture des bureaux
Lundi au vendredi de 8h à 17h
Heures d'ouverture de la galerie
Lundi au Jeudi de 9 h à 16 h
Vendredi de 9 h à 15 h
Samedi et dimanche 13 h à 17 h

Direction

Richard Martel
programmation@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 1

Administration

Geneviève Roy
administration@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 3

Rédaction

Geneviève Fortin
redaction@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 5

Communication Distribution

Patrick Dubé
infos@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 4

Logistique

Frédérique Hamelin
logistique@inter-lelieu.org
418-529-9680

Publicité

pub@inter-lelieu.org
418-529-9680 poste 6

Graphisme

Chantal Gaudreault
Site développé avec Wordpress
© Design et programmation Vincent Hanrion & Olivier Larochelle
fond-diaporama
7337

CONNECTIVITÉS

Connectivités_Web
Individu
Institution
CAN.
É.-U.
INT.
PDF
CAN.
É.-U.
INT.

Inter n° 125 - Hiver 2017

INTER, ART ACTUEL #125

En version numérique dès maintenant et en kiosque le 3 mars 2017

Au moment où les potentialités de connexion avec le monde semblent augmenter à une vitesse exponentielle, au moment où l’emprise des technologies numériques n’a de cesse d’accroître sa puissance de trans¬formation de la vie quotidienne, alors qu’une grande partie de cette infrastructure reste néanmoins sous le contrôle de grands acteurs privés échappant au cadre des administrations publiques, il paraît de plus en plus important d’explorer les diverses modalités d’action et de création que suscite cette condition.

Si pour certains, comme Byung-Chul Han ou Giorgio Agamben, ce vertigineux envahissement des dispositifs numériques et techniques ne contribue qu’à une inexo¬rable aliénation, pour d’autres, comme Nicholas Negroponte ou Pierre Lévy, cet essor constitue plutôt un vecteur d’émancipation. Entre ces deux polarités, un ensemble de pratiques artistiques et citoyennes s’affaire de façon plus ou moins critique et prag¬matique à user créativement de cette condition. Il peut s’agir de la détourner, d’y opposer des lignes de la fuite, d’y trouver des occasions de mise en « commun », d’y inventer de nouvelles voies d’hybridation, des modes d’expérience ou de réseautage alternatifs. C’est à ce champ d’investigation ouvert que se consacre le présent dossier.

Les connectivités sont associées à d’innombrables dispositifs portables, réseaux sociaux, objets connectés, aux données massives et à l’interactivité, aux réalités actuelle, virtuelle et augmentée, mais aussi simplement à des corps en action et à l’affût, à de l’écriture, à de la parole et à des gestes créateurs de solidarité et d’affects dans les contextes les plus divers. Si la connectivité (comme degré de liaison entre périphériques ou éléments informatiques) est communément associée aujourd’hui à l’univers technologique, elle ne s’y confine pas : sous le signe du lien (biologique, écologique, social, affectif…), elle met en jeu un ensemble varié d’agencements transversaux et hétérogènes. Face à la masse fluente des données qui envahissent l’environnement quotidien, des ruptures tactiques peuvent de même générer une marge pour l’expérimentation d’autres types de liens créatifs au sein d’un territoire, d’une communauté. Entre connexions et déconnexions, c’est ainsi un champ réticu¬laire et interstitiel que suggère la gamme étendue des trajectoires, à la fois critiques et affirmatives, qu’est susceptible d’engager aujourd’hui le thème des connectivités.

À l’instar de ce que proposaient déjà Gilles Deleuze et Félix Guattari il y a une quaran¬taine d’années avec la notion de rhizome, il ne s’agira pas tant ici de se demander ce qu’un projet artistique ou citoyen « veut dire », mais bien plutôt « avec quoi il fonc¬tionne, en connexion de quoi il fait ou non passer des intensités, dans quelles multi¬plicités il introduit et métamorphose la sienne ».Luc Lévesque

TOPOS

Blanc de mémoire
74

MARTIN NADEAU

Humanorium. La foire d’art à ciel ouvert
75

JONATHAN LAMY

Assurer sa permanence. Le cas de Refus-acceptable 78

JADE BOIVIN

Rencontres d’arts visuels de Yaoundé 80

ODILE ARIANE PAHAI LANGA

Charles Pennequin. Parole actée du spectacle troué 82

ENTREVUE PAR PHILIPPE FRANCK

Heidsieck, écrire à haute voix. Un événement autour de la poésie sonore aujourd’hui 86

YVES DOYON

Giovanni Fontana : un survol critique 89

JEAN-PIERRE BOBILLOT

Ben Patterson. Une démarche significative dans un champ d’expérience 92

CHARLES DREYFUS

Reçu au Lieu

• Foucault anonymat Érik Bordeleau • City Sonic 2015 A Sound Art Selection • Performance, un arte del yo. Autobiografía, cuerpo e identidad Josefina Alcázar • Indiscipline ! Myriam Suchet • Vulve-gueule Marie-Andrée Godin • Journal audiobiographique Alexandre Castant.

345, rue du Pont | Québec (Qc) G1K 6M4 | Canada | Tel (418) 529.9680 | Fax (418) 529.6933 | infos@inter-lelieu.org
© Les Éditions Intervention | touts droits réservés
Les Éditions Intervention remercie ses membres, la ville de Québec, le Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts du Canada.