Inter n° 39 - L’HISTOIRE S’ACCÉLÈRE PAR SES MARGES

Avec son titre « L’histoire s’accélère par ses marges », ce numéro fait le point sur les regroupements qui ont marqué les années quatre-vingt. La solidarité dans le réseau international de l’alternative. Des essais par Andrée Fortin et Richard Martel, un historique par Guy Schraenen et des textes de Carl Loeffler, d’Art Attack, d’Insertion et de Bartolomé Ferrando (sur l’Espagne). Aussi, un questionnement sur le glissement des réseaux (Clive Robertson) et sur la Suisse (Manfred V. Stirnemann), l’Italie (Eugenio Miccini) et la galerie Sans nom de Moncton. Par ailleurs, ce numéro propose un dossier sur Patrick Straram-Bison Ravi et la publication du Refus global de Borduas. Au Lieu : installations de Michel Perron, d’Alain-Martin Richard et de Manfred Vançi Stirnemann.

Sommaire

Regroupements d’artistes

Andrée Fortin 4

Territoires partagés

Richard Martel 9

Ruses et procédures

Guy Schraenen 15

Espaces alternatifs

Carl Loeffler 25

Électroniques et transmissibles

Patrick Straram Le Bison Ravi 29

Réellement

Art Attack 37

Différends publics

Yves Tremblay 39

Signaux et intrusions

Bartolome Ferrande 43

Les yeux de la lettre

Clive Robertson 45

Glissements des réseaux

Manfred V. Stirnemann 47

Batteries et noyaux

Eugenio Miccini 49

Logomotives

En parallèles… [Galerie Sans Nom] 51

Paul-Émile Borduas 53

Le refus global

Patrice Loubier 56

Iconographies industrielles

Louis Haché 58

L’appareil de lecture

Monique Lippé 60

Le second monde

Reçu au Lieu 62