De grandes phrases pour l’éternité / Pierre-Éric Villeneuve

Lecture de l'intégrale du cycle Soifs de Marie-Claire Blais / du 30 novembre au 16 décembre 2022

Courte biographie

Pierre-Éric Villeneuve appartient à la grande tribu des littéraires. Toute sa vie, il a été fidèle aux libertés que lui ont procurées la lecture et la culture. Depuis plus de 30 ans, son tempérament d’encyclopédiste a fait de lui un spécialiste de l’oeuvre de Virginia Woolf, en plus dalimenter sa prédilection pour les grands systèmes littéraires. Sa nature fervente et sa fréquentation assidue de l’oeuvre de Marie-Claire Blais témoignent de son intransigeance envers la littérature spectaculaire.  Il carbure aux récits de libération. Tel Blais, qui croyait fermement que « la littérature ne doit pas être confondue avec le divertissement », il privilégie tout ce qui est viscéral, ancré, libre et voit la littérature comme une forme de salut. Sa réclusion choisie, dans les bois, revendique radicalement une citoyenneté et une temporalité propres aux livres et à la lecture.

De grandes phrases pour l’éternité

Pour souligner le premier anniversaire de la disparition de Marie-Claire Blais, Pierre-Éric Villeneuve conviera les membres du public à une lecture incontournable, du 30 novembre au 16 décembre 2022. 

Pendant 17 jours consécutifs, il lira à voix haute lintégrale du cycle Soifs. Cela comprend les 10 volumes connus du célèbre cycle, en plus d’inclure le titre Petites Cendres ou la capture, publié en 2020. Même si élaboré en bordure du grand cycle, ce dernier roman prolonge à sa manière les plongées intérieures des Soifs, faisant rayonner autrement l’intimité de personnages connus, le déroulement des foudres et des lumières qui déterminent le sort de toute vie. Enfin, simposera aussi la lecture du roman posthume, qui paraîtra en septembre prochain, sous le titre Augustino ou lillumination. La lecture prolongée de ces 12 volumes sera diffusée dans lespace du Lieu et à lextérieur de l’édifice, projetant vers le dehors les grandes phrases de Blais, la faisant ainsi revenir dans les quartiers de sa ville natale.

Cette performance de longue durée éclairera les multiples visages de la lecture. On y découvrira ceux évoqués par la grande romancière dans son œuvre; plus explicitement, on se rapprochera de ceux que seules la lecture à voix haute et lincantation de toutes proses, de toutes poésies, savent révéler. Dans laboutissement des pratiques dune vie absolument consacrée à l’écriture et à la lecture, ces 12 romans célèbrent la littérature et les arts comme des pans aussi généreux que vitaux de lexpérience humaine.

Peu d’œuvres littéraires nauront puisé, autant que ces lumineuses, tendres et lapidaires Soifs, dans des racines plus anciennes et plus intimes, au coeur même de la vie singulière et discrète de Marie-Claire Blais.

La signature de Blais est reconnaissable à l’étoffe de la suprême styliste quelle fut. Si la prose blaisienne est souvent considérée comme difficile, Pierre-Éric Villeneuve croit que son art subtil — par le décloisonnement à la fois raffiné et maitrisé de la phrase, dans la respiration libre, ample, abondante et inhérente à lusage de la virgule — atteint à une splendeur sans cesse renouvelée. Certes, il suffit dy consacrer le temps nécessaire pour rencontrer sa virtuosité et son inventivité.

Ce séjour de lectures des Soifs est porté par la plus modeste intention : le souci et le désir de transmettre une haute littérature, de vivre des rencontres humaines, de donner lenvie de lire, de relire ou de découvrir Blais; sa voix et sa vie de lesprit, capitales.