VOLER BAS et autres Nouvelles Performances invisibles

Du 1er au 24 octobre 2021

Le vernissage aura lieu le 1er octobre, à compter de 17 h 00, selon les normes sanitaires en vigueur (L’accueil se fera à l’extérieur dans le stationnement du Lieu, centre en art actuel, des stations chaudes seront installées. Maximum de 15 personnes à l’intérieur de la galerie,le port du masque et le respect de la distanciation d’un mètre sera exiger. Le site extérieur peut recevoir un maximum de 50 personnes, le nom et le courriel seront demandés. Le passeport vaccinal n’est pas obligatoire mais suggéré.)

 

L’EXPOSITION

Dans VOLER BAS et autres Nouvelles Performances invisibles Steve Giasson revisitera le vaste corpus des Nouvelles Performances invisibles qu’il a réalisé en collaboration avec Le Lieu – centre en art actuel pendant treize mois consécutifs, du 1er mai 2020 au 31 mai 2021.

Ce projet est constitué de plus d’une centaine d’actions minimalistes (et souvent autodérisoires) basées sur des énoncés conceptuels, que l’artiste a exécutées sans convier d’auditoire, dans les espaces public et privé, durant cette période tourmentée.

Épousant la logique appropriationniste du travail de Giasson, ces exécutions ont fréquemment pris la forme de reenactments de performances passées plus ou moins connues (Ion Grigorescu, Decebal Scriba, Yves Klein, Helena Almeida, etc.)

On a pu voir ainsi Steve Giasson déambuler dans les rues de Montréal, un paquet invisible entre les mains; faire la promotion en ligne des fèves noires de la marque Goya (ou la sienne propre ?) à la suite d’Ivanka Trump; répandre une rumeur avec l’aide de ses proches; enduire son corps nu de peinture bleu ou tenter de s’envoler à partir d’une montagne de neige ou d’un tabouret en bois…

Ces performances ont été documentées en parallèle par deux complices, Martin Vinette et Daniel Roy. 

Les énoncés, en trois langues (français, anglais, espagnol), de même que la documentation (principalement photographique) entourant ces micro-interventions ont ensuite été partagés intégralement sur les réseaux sociaux du Lieu et sur le site Internet dédié , deux fois par semaine, pendant plus d’un an.

Leur public virtuel était aussi invité à interpréter, à son tour, ces énoncés. 

Avec ce projet, Giasson souhaitait porter un regard critique sur l’ensemble de sa pratique en art performance et plus particulièrement sur la première itération de ce projet ayant reçu un large écho médiatique et critique (Performances invisibles, DARE-DARE, Montréal, 2015-2016). 

Il désirait également épurer son vocabulaire plastique et proposer des formes d’engagement micropolitique.

 Dans le cadre de VOLER BAS et autres Nouvelles Performances invisibles, une sélection des énoncés conceptuels et des photographies documentant ces actions sera ainsi présentée dans la galerie du Lieu, afin d’en donner une lecture resserrée, en forme de constat.  

 

L’ARTISTE

Steve Giasson (°1979, Québec) est un artiste conceptuel et docteur en Études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal.

Sa pratique engagée et pince-sans-rire s’appuie sur des œuvres préexistantes ou des fragments historiques ou quotidiens, qu’il s’approprie de différentes façons, afin de mettre à mal les notions d’authenticité et d’originalité et de démystifier le processus créateur et la figure de l’artiste.

Ses œuvres se caractérisent, de plus, par une grande économie de moyens et par leur recours à différents médiums (art performance, photographie, vidéographie, micro-intervention sculpturale, écriture conceptuelle…)

Son travail a été présenté dans quatorze pays d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, dans le cadre d’une douzaine d’expositions personnelles et de nombreuses expositions collectives, dont la Liverpool Biennial 2012, le Text Festival 2011 et 2014 (Manchester), ED RUSCHA BOOKS & Co. au Museum Brandhorst (2013, Munich) et à la Gagosian Gallery (2013, New York City, 2015, Paris et 2016, Beverly Hills) et la Morni Hills Performance Art Biennale II (2018, Morni Hills et Chandigarh, Inde).

Il vit et travaille à Montréal et est représenté par la Edmund Felson Gallery (Berlin).

www.stevegiasson.com

www.performancesinvisibles.com

www.edmundfelson.com

 

REMERCIEMENTS 

Steve Giasson tient à remercier toute l’équipe du Lieu pour son soutien enthousiaste et sans faille, au cours des dernières années, de même que ses collaborateur.rice.s, à commencer par son conjoint Martin Vinette et ses amis, Daniel Roy, Philip Gagnon, Patrice Loubier et Jean-Michel Quirion, sans lesquels ce projet n’aurait pu voir le jour.

 L’artiste souligne également l’apport généreux et précieux du Conseil des Arts du Canada dans la création et la mise sur pied de cette exposition.

 

CONSEILLERS ARTISTIQUES

Patrice Loubier, Daniel Roy, Martin Vinette et Jean-Michel Quirion.

 

 

 

Le Lieu, centre en art actuel 

345 rue du Pont

G1K 6M4

Québec, Québec

 

HEURES D’OUVERTURE DE L’EXPOSITION :

DU JEUDI AU DIMANCHE DE 12H À 17H 

 

Pour toutes questions veuillez écrire à administration@inter-lelieu.org