Lancement du livre de Michaël La Chance, Les inventeurs de vacarmes – Théorie et pratiques de la performance.

Le jeudi 18 mars 14h via ZOOM

Pour l’occasion, nous vous avons concocté un lancement généreux, tout en mode virtuel. Assistez à des échanges entre l’auteur et ses invités artistes et prenez part à la discussion. Il sera un peu tôt, mais nous vous invitons à préparer un apéro pour célébrez et trinquez virtuellement avec les artistes européens qui seront présents. Ce livre rassemble des observations et des réflexions sur l’art performance au Québec et sur la scène internationale. L’auteur a voulu comprendre une forme d’art déroutante, la démarche de quelques performeurs importants, pénétrer leur univers d’un point de vue théorique, mais aussi de les rejoindre dans une pratique qu’il lui a été donné d’enseigner. La 1 re  partie examine l’éthique de la performance comme démarche pour se créer une expérience, se façonner à travers celle-ci (autodidaxie), l’enseigner et créer un contexte propice à sa réception. Le 2 e  chapitre propose quelques études sur Black

Market, Tehching Hsieh, Marina Abramović, Mapa Teatro, Richard Martel, ORLAN, Boris Nieslony, John Boyle-Singfield, Jeff Huckleberry, Latifa Laâbissi, Rosy Simas, Emily Johnson et Piotr Pavlenski. La 3 e  partie s’attarde spécifiquement aux rapports entre la poésie et la performance, la littérature et l’art, l’inscription du corps et des lieux par la parole et le geste. Quant à la 4 e , elle examine les stratégies artistiques de transformation sociale, les réseaux culturels et les médias sociaux, questionnant les arts cosmodernes, la programmation technoculturelle, le microactivisme, l’action vectorielle et l’altermodernité. Le dernier chapitre examine la pression sociale vers le consensus (l’orthodoxe culturelle régnante) et la déroute de la civilisation vers la fin (l’anthropocène) en considérant la poétique de l’exhortation, les pratiques de l’extrême et les formes de la contestation. Les nouvelles formes de la barbarie, l’appropriation culturelle et la censure morale sont également abordées.

Biographie

Essayiste et poète, Michaël La Chance (Ph.D. Paris-VIII philosophie ; DEA EHSS sociologie) est professeur titulaire d’histoire et de théorie de l’art à l’Université du Québec à Chicoutimi. Il a publié des recueils de poésie et autant de proses, des essais et
un roman, qui ont reçu de nombreux prix : prix d’excellence de la critique SODEP, Prix Ringuet (roman) de l’Académie des lettres, Mention d’excellence des Écrivains francophones d’Amérique, Finaliste Gouverneur général études et essais, etc. Chercheur
CELAT, membre de la rédaction de la revue Inter art actuel, il a suivi la scène de l’art performance des vingt dernières années à l’occasion des Rencontres internationales d’art performance de Québec et aussi dans les événements au Canada et à l’étranger où il était invité à titre de conférencier et de performeur. Ses analyses approfondies, jusqu’ici publiées dans des catalogues, articles et monographies, sont rassemblées dans cet ouvrage dont le titre est emprunté à Nietzsche : Les inventeurs de vacarmes.

Pour l’achat papier du livre, voici le lien vers notre boutique web :