Inter n° 105 - Fragments d'art actif

L’art action et la performance s’imposent depuis quelques décennies comme une composante incontournable de l’expression artistique.

En guise d’introduction, nous vous proposons un article de Richard Martel sur l’impact de la performance dans la conjoncture actuelle. Bartolomé Ferrando prend le relais et réfléchit sur l’art action en lien avec l’exercice théâtral. Son article met en relief les notions mises à l’avant-scène dans le Théâtre de la cruauté d’Antonin Artaud, idées qui rejoignent celles défendues par la performance. « L’art corporel est un mode d’intervention qui, bien que souvent rejeté, exerce toujours une influence sur l’art de la performance. L’empreinte d’Artaud est bien visible », conclut Ferrando. Ce constat introduit, on ne peut mieux, le travail « viscéral et controversé, extrême et radical » de Regina José Galindo, artiste guatémaltèque qui, dans ses performances à caractère politique, soumet son corps à la torture et à des rituels qui impliquent presque toujours la violence et la douleur. La photographie de notre couverture montre Galindo dans une action publique réalisée en 2004, El peso de la sangre. « Les performances sont des mises en scène brèves et délocalisées de nos rencontres avec notre corps, le soi, la mort, la solitude, l’autre, la souffrance », enchaîne Michaël La Chance. En disséquant les performances de l’artiste taïwano-américain Tehching Hsieh, La Chance démontre comment, désormais, caméra et performance s’interpénètrent : la prise de photos est devenue avec le temps un marqueur de temps indissocié, indissociable de l’art action. Son analyse donne lieu à une réflexion sur le temps et la temporalité, et sur le paradoxe induit par le travail de Hsieh : le non-art comme œuvre d’art.

Inter, art actuel propose aussi des fragments d’art : ponctions, biopsies, prélèvements d’action pris sur le vif au cours de festivals ou de manifestations d’art en Pologne comme en Amérique centrale, en Asie comme en Roumanie, mais aussi à diverses expositions d’ici et d’Europe.

Ont contribué à ce numéro: Richard Martel, Bartolomé Ferrando, Silvio de Gracia, Michaël La Chance, Chumpon Apisuk, Nelson Herrera Ysla, Slavka Sverakova, Gusztàv Uto, Nathalie Côté, Adeline Corrèze, Jean-Pierre Guay, Dominique Garon, Guy Sioui Durand, Julie Gagné, Nathalie Bachand, Jacques Donguy, Charles Dreyfus, Philippe Boisnard, Alain Snyers, Antoine Simon.