En cours

*À la lumière des événements actuels, l’équipe d’Inter a jugé plus pertinent de repousser la date de sortie de son numéro Afrique à l’année prochaine, afin de coïncider avec la tenue de la prochaine RiAP et la venue au Québec d’artistes africain.e.s. Nous sommes navré.e.s des déceptions et des inconvénients encourus pour certain.e.s d’entre vous – soyez toutefois assuré.e.s que tous les visuels et tous les textes reçus jusqu’à maintenant seront pris en compte.
 

Appel aux textes et aux visuels

Inter n. 137 / Pratiques du silence, du son et de l’oralité

(POÉSIE BRUITISTE, CHANT, DISTORSION, MUSIQUE, ORALITÉ, ORACLE, PAROLE, SILENCE, SON, VERBE, VOIX, DANS LES PERFORMANCES)

Après le langage du corps, le geste sans bord en métamorphose et le corps du langage dans l’alchimie du verbe, ce dossier, s’il se pose sous les auspices d’Arthur Rimbaud, entend interroger plusieurs champs de la pratique artistique qui excèdent largement celui de la littérature. L’auteur d’Une saison en enfer n’avait-il pas l’idée lui-même d’une poésie mobilisant tous les sens?

J’inventai la couleur des voyelles ! A noir, E blanc, I rouge, O bleu, U vert. Je réglai la forme et le mouvement de chaque consonne, et, avec des rythmes instinctifs, je me flattai d’inventer un verbe poétique accessible, un jour ou l’autre, à tous les sens. Je réservais la traduction. Ce fut d’abord une étude. J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable. Je fixais des vertiges.

Le verbe poétique dans cette « alchimie » peut interpeller de nombreux aspects inhérents aux pratiques actuelles de l’art action. La parole, ou son absence, sous forme de silences ou de sons inintelligibles, insignifiants, y est mobilisée par les organes du corps humain ou divers dispositifs techniques. À ce dernier égard, une attention particulière peut être portée aux technologies dites acousmatiques, permettant l’enregistrement et la diffusion d’une tridimensionnalité sonore.

En amont de ces expériences, parfois, de haute voltige technique, nous pouvons invoquer l’oralité en général, y compris les effets sur la respiration humaine (chants de gorge), et les pratiques théâtrales, des plus classiques (les chœurs du théâtre grec) aux plus archaïques-modernes (Artaud), en passant par les pratiques classiques-modernes (Louis Jouvet jouant Molière) et celles des avant-gardes du XXe siècle (John Cage, Dada, Fluxus, Gertrude Stein), qui peuvent se transposer dans le monde actuel de la performance.

Sur le plan théorique ou philosophique peuvent également être retenues pour ce dossier la transmutation du « Je pense, donc je suis » (Descartes) au « Je est un autre» (Rimbaud) ainsi que les innombrables ramifications de l’alta Chimera, ou la sphère de la haute Chimère.

  • Format des textes : 3500 mots au maximum
  • Format des images : 300 dpi, format JPEG ou TIFF, minimum 46 x 30 cm
  • Date limite: 15 octobre 2020
  • Date de parution: hiver 2021
  • Coresponsables de dossier: Giovanni Fontana et Martin Nadeau

Consultez la section «Proposer un article» sur notre site Web afin de connaître tous les détails concernant l’envoi de vos soumissions. Pour soumettre un texte: redaction@inter-lelieu.org